Traitement mérule : agir à titre préventif ou curatif ?

La mérule peut infester une maison dans un bref délai si l’on n’agit pas dès les apparitions des premiers signes. Il est aussi possible de prévenir ce genre de problème grâce à un traitement merule préventif. Dans les deux cas, il faut faire attention à ne rien laisser au hasard pour obtenir un résultat durable.

Informez-vous sur les conditions de développement de la mérule

Il faut savoir que la mérule n’a besoin que de l’une des conditions suivantes pour se propager dans la maison :

Cela peut vous intéresser : Pourquoi faire appel à un architecte pour le plan de sa maison ?

  • Du bois dont la cellulose est encore en forte quantité
  • De l’humidité qui permet au champignon de synthétiser la lignine. Il suffit d’un taux de 22 % pour faire apparaître la mérule.
  • Un endroit avec une température de 20 à 26 °C pour favoriser son développement.
  • De l’obscurité et du confinement pour obtenir le taux d’humidité et la température dont elle a besoin pour évoluer. C’est pour cette raison que le problème commence souvent au niveau de la charpente ou des caves.

Toutefois, le choix de traitement peut dépendre de la situation. Vous pouvez vous connecter sur traitement-merule.fr pour trouver un artisan qui saura s’adapter à toutes les situations.

Vous pouvez adopter un traitement merule préventif

Il est parfaitement possible d’appliquer un traitement merule à titre préventif pour éviter les problèmes à l’avenir. Il faut pour cela revoir la ventilation de la maison en insistant sur certaines zones. Cela concerne par exemple la cave ainsi que le grenier ou les combles non aménagés.

Lire également : Verre feuilleté acoustique : l’essentiel à savoir avant d’en installer

Vous devrez vous assurer que les potentielles sources d’humidité soient maîtrisées. Il faut insister sur les chéneaux et les canalisations, mais aussi le toit de la maison. Il ne faut pas négliger le traitement des remontées capillaires tout comme les fuites sur le bâtiment.

Les déchets de bois et de vieux meubles doivent être enlevés correctement. À souligner que ce matériau ne se conserve pas dans un endroit confiné et mal aéré. L’application d’une fongicide anti-mérule est recommandée si vous habitez un logement à risque. Le produit s’utilise par badigeonnage ou par pulvérisation, mais aussi par injection.

Un traitement curatif de la mérule est incontournable à un certain moment

Une prévention ne suffit pas toujours pour empêcher la mérule d’apparaître dans votre maison. Il faut dans ce cas prévoir un traitement curatif qui doit être fait par un expert dans le domaine. Il est primordial de stopper rapidement la progression du champignon avant que la situation ne s’aggrave.

Pour cela, l’artisan peut opter pour un traitement chimique qui consiste à dégager toutes les zones infectées. Cela ne concerne pas uniquement l’enlèvement du bois, mais aussi des plâtres et des enduits. Un traitement par injection d’antifongique sous pression est incontournable pour la maçonnerie.

Par ailleurs, il y a la méthode thermique qui repose sur l’application d’une forte chaleur dans chaque zone envahie. Il faut savoir que ce champignon ne supporte pas une température supérieure à 50 °C. L’intervention nécessite l’utilisation d’une souffleuse thermique pour gagner du temps.